« Visite de François Hollande en Haute-Saône : De la communication électoraliste...et aucune vraie réponse ! | Accueil | Nicolas Vignos, nouveau délégué départemental du Modem 90 »

Commentaires

Christophe Grudler

Désolé, mais votre dernier commentaire avait été classé par erreur en "spam", et cela de façon automatique. C'est maintenant corrigé et il a été diffusé. Encore une fois toutes mes excuses. Christophe Grudler

feuillet

Pourquoi les commentaires disparaissent ils Christophe ?

feuillet

Personne n'est à une récup près, un certain NS avait lui sauvé ALSTOM... Décidément, si nos politiques actuels étaient à l'origine de ces 400 emplois, dont tous ne seront pas sur Belfort, on le dois beaucoup, une fois encore à l'intérêt économique des Américains et en partie aux accords entre la France et GE... Il serait judicieux, si nos élus locaux voulait se faire mousser un tantinet et en retirer quelques glorioles quelconques, qu'ils appuient les syndicats, notamment CGT, qui dans le prolongement du dossier Amiante, ont relancé une action Juridique sur le "délit d'anxiété"... GE, sachant, qu'il n'y couperait pas, au regard des jurisprudences déjà tombés sur le sujet, aurait fait une proposition à 10 000€ / personne concernée (et j'en suis, initiateur du fameux dossier Amiante)... La pour le coup, vous serviriez à quelque chose, plutôt que de vous trémousser de nouvelles, dont vous n'êtes ni les uns ni les autres à l'origine.... "Plus prosaïquement, ces décisions font suite à la cessation à la fin du mois de juin des activités de l’agence américaine de crédits à l’exportation Export-Import Bank. Cet organisme a vu sa capacité à octroyer des lignes de crédit expirer le 30 juin ; ses statuts n’ayant pas été renouvelés par le Congrès. Or, elle protégeait les exportateurs américains contre le risque de défaut de paiement des clients étrangers.

General Electric a précisé que la Coface, l’agence française de financement à l’export, avait accepté de pendre le relais et de suppléer l’Export-Import Bank en donnant son soutien à certains projets du groupe, en échange du transfert sur le site de Belfort d’activités de production représentant 400 emplois. A noter que, pour les mêmes raisons (la défaillance de la banque américaine), Boeing a prévu de délocaliser la finition de certains 737 en Chine.

Rappelons aussi que General Electric, dans le cadre des accords passés lors de la transaction avec Alstom, a l’obligation imposée par le ministère de l’Economie, de créer 1 000 emplois en France en trois ans. Le groupe américain fait ainsi d’une pierre deux coups."

http://www.vosgesmatin.fr/economie/2015/09/16/general-electric-pourrait-delocaliser-400-emplois-a-belfort

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

LIVRE D'OR 1914-1918

  • LIVRE D'OR 1914-1918
    Suivre ce lien pour accéder au Livre d'Or de Belfortains morts pour la France pendant la guerre 1914-1918.

VERSION MOBILE

  • Pour utiliser la version pour téléphone mobile, utiliser l'adresse suivante: ..//grudler.typepad.fr/.m/

2019

  • Je vous présente mes meilleurs vœux pour cette année 2019. Qu'elle vous garde en bonne santé et voie la réalisation de tous vos souhaits personnels ou professionnels. Bonne et heureuse année 2019 à toutes et à tous.
Ma Photo

Me Rencontrer

  • Si vous souhaitez me rencontrer pour échanger, merci de prendre rendez-vous en contactant mon assistant parlementaire Auguste OTT, au 06 51 77 29 03.

Association "Nouveau Souffle pour Belfort"

Stats